Le Québec : une destination à privilégier pour les adeptes de sport d’hiver

Au Québec, l’hiver est la période préférée des vacanciers, et plus particulièrement, des adeptes de sport hivernal. C’est une aubaine pour eux de s’adonner au plaisir de la glisse. Les montagnes à perte de vue recouvertes de neige de la province offrent un environnement unique au pays. Pour les prochaines vacances en famille, entre amis ou en amoureux, ce pays est la destination idéale pour s’initier au ski ou aux autres activités hivernales.

Pourquoi les adeptes de sport d’hiver choisissent le Québec ?

La neige est encore abondante dans la région québécoise, contrairement aux régions du nord-est des États-Unis et du sud du Québec. De ce fait, les amoureux du ski bénéficieront à coup sûr du plaisir de l’hiver. Ils découvriront des lieux fascinants tout au long de leur petite escapade sur la neige. La région québécoise compte plus de 60 stations de ski. Certaines d’entre elles sont fréquemment utilisées par les athlètes internationaux, tandis que d’autres pistes permettent aux débutants de s’initier à la pratique du sport. Les vacanciers pourront également s’adonner à leur passion sur les patinoires et dans les stades de hockey sur glace, par exemple.

Certains touristes s’en donnent à cœur joie dans la rue et n’hésitent pas à sortir leurs matériels pour skier dans la bonne humeur. Les fans des randonnées en ski peuvent désormais programmer un séjour dans ce pays. Pour vivre une belle expérience, ils auront le choix entre pratiquer leur sport favori à bord d’une motoneige et tenter les circuits en traîneau à chiens. Petits comme grands apprécieront de vivre une sensation unique pendant les vacances. Y passer les fêtes de Noël s’avère également une bonne idée, surtout pour les enfants. Le Canada est célèbre pour ses célébrations en plein air, le tout dans le partage et la convivialité.

Quels sont les documents nécessaires pour un voyage au pays québécois ?

Avant de partir à l’aventure, il faudra se munir des papiers nécessaires au voyage. Les ressortissants étrangers éligibles au programme d’exemption de visa, sauf les Américains, doivent demander au préalable un visa électronique, tandis que les non-adhérents doivent présenter une demande de visa avant de pouvoir franchir le sol québécois. À noter que les contrôles peuvent être intenses aux frontières. Il se peut même que les autorités fouillent les véhicules. Pour éviter tout refus, il faudra faire en sorte d’expliquer à l’agent frontalier les raisons de la visite du pays. Inutile de tourner autour du pot, le visiteur doit être clair et précis. En savoir plus sur les formalités sur www.canadatrip.fr

La présentation de certaines preuves comme la réservation d’hébergement et l’autorisation de visa électronique peut aider à convaincre le responsable. Ceux qui envisagent de faire le voyage depuis le pays de l’oncle Sam doivent être à jour en consultant le site Web du département gouvernemental américain. Cette plateforme contient les renseignements dont les visiteurs auront besoin pour passer les douanes. Actuellement, les personnes venant des pays membres de l’Union européenne n’ont pas besoin d’une autorisation de voyage pour des séjours de 6 mois au maximum. Cependant, la demande de visa est payante, et le prix varie en fonction du type de document de voyage. En général, le prix est d’environ 7 dollars canadiens.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

La meilleure offre Airbnb 2018 du moment : Recevez un crédit voyage de 35 € !En profiter